AFSAM

Association Française Syndrome Activation Mastocytaire
Urticaire Chronique Spontanée

Vie professionnelle

Dans le domaine professionnel, l'urticaire chronique spontanée (ou syndrome d'activation mastocytaire) présente un impact certain. Cette maladie est parfois affichante et le regard des autres est difficile à supporter. A cela s'ajoute le manque de concentration dû au mal être et bien souvent la fatigue dû au manque de sommeil car l'urticaire à la facheuse tendance à réveiller la nuit.



Témoignage de François, chef de rang.

Cela fait 8 ans que j'ai de l'urticaire chronique spontanée. Au tout début je subisssais les assauts de cette maladie sans qu'un diagnostic clair ne soit posé. J'ai donc reçu des traitements inadaptés à ma pathologie et utilisant de la cortisone qui, je l'ai appris bien plus tard, faisait partie des médicaments à proscrire pour un "urticarien". 

Comme je travaille dans la restauration, certains jours étaient très compliqués pour moi. Quand mon visage était vraiment trop marqué et qu'il y avait un collègue pour me remplacer en salle, je restais en cuisine. Cependant, j'ai du être arrêté en maladie lors de crises particulièrement importantes et dans le milieu de la restauration c'est un vrai problème. J'ai même envisagé de changer de profession alors qu'elle est une véritable passion pour moi.

Heureusement, au moment où j'allais mettre à exécution une réorientation professionnelle j'ai discuté avec une personne souffrant d'une pathologie très similaire à la mienne. Elle était soignée avec succés et m'a donné les coordonnées du médecin. De suite le médecin m'a indiqué que j'étais atteint d'urticaire chronique spontantée et j'ai entamé un protocole médical. Comme la maladie avait eu le temps de s'installer pendant 7 années, il a fallu un peu de temps pour venir à bout des symptômes. A présent je suis relativement tranquille et surtout je suis toujours passionnément chef de rang. 

Témoignage de Marc, agent d'assurance

Etre en contact avec le public lorsque son visage a doublé de volume ce n'est pas possible et j'ai du annuler tous mes rendez-vous clientèle trois jours durant. C'est ce qui m'est arrivé il y a peu. Je suis pourtant pris en charge et traité depuis quasiment le début de mon UCS mais le fait que l'aspirine pouvait avoir des effets très très désagréables pour moi m'était sorti de l'esprit.

 

Je sais pourtant que je dois impérativement éviter certaines molécules qui réactivent l'urticaire comme la cortisone, l'aspirine, les anti-inflammatoires mais ce jour là j'avais vraiment trop mal à la tête et je n'ai pas fait attention.

 

Comme les symptômes de l'urticaire n'apparaissent pratiquement plus j'ai tendance à l'oublier, ce jour là elle s'est rappelée à mon bon souvenir !

 

 

Difficile d'être zen lorsque le corps sublit les assauts d'une UCS.....

AFSAM - UCS
Chez Stéphane Campo Vice-Président
2 rue Auguste Ravier
38100 GRENOBLE